Carte d’identité…

  • Noms courants :  caroube, figuier d’Egypte, fève de Pythagore, Pain de St jean-Baptiste, Carouge.
  • Nom botanique : Ceratonia siliqua.
  • Type : fruit (gousse, graines).
  • Utilisations : la poudre de caroube peut être utilisée comme de la poudre de cacao.
  • Provenances : bassin méditerranéen, Pérou, aussi cultivé dans de nombreux pays à travers le monde.
  • Fournisseur pour l’Auberge : Biocoop ou Sol Semilia.

Fruit du caroubier, arbre qui s’épanouit dans tout le bassin méditerranéen, la caroube est une gousse plate et légèrement courbée, longue de 10 à 30 centimètres, d’abord verte puis qui vire au brun foncé lorsqu’elle arrive à maturité. On trouverait le caroubier également au Pérou (depuis des millénaires), et sous forme de cultures en Afrique du sud, au Proche orient, aux Etats-unis, en Australie et au Mexique

Appartenant à la famille des fabacées, son nom botanique Ceratonia siliqua fait référence à son apparence. Ainsi le terme « ceratonia » dérive du mot grec « keratia » voulant dire « petite corne » et le terme latin « siliqua » fait référence à la gousse ou silique ; quant au vocable « Caroube », il dérive de l’arabe « kharrub » signifiant «gousse». La gousse est constituée de pulpe et de graines de caroube.

Le caroubier est également connu sous les noms suivants : figuier d’Egypte, fève de Pythagore, Pain de St jean-Baptiste, Carouge.

Connu depuis l’Antiquité, cet arbre est à l’origine de la définition de l’unité de mesure des pierres précieuses, le carat, encore en vigueur aujourd’hui. En raison du poids constant des graines que renferment les gousses, elles ont ainsi servi de référence pour établir ce système d’unités (1 carat est égal au poids d’une graine de caroube, soit 0,2 gramme).

Du caroubier sont issus deux produits : la gomme de caroube venant de l’enveloppe des graines et la farine de caroube venant de la gousse.

Celles-ci peuvent ainsi être transformées en gomme de caroube, de couleur blanche et neutre en goût. Si ce produit et ses propriétés sont naturels, il reçoit le plus souvent des traitements chimiques, lui faisant perdre alors tout intérêt nutritionnel.

Heureusement, sa pulpe n’est pas en reste : torréfiée ou non avant d’être broyée, on en fait une poudre (appelée « poudre de caroube ») de couleur marron à beige (selon si elle est crue ou non). Cette poudre s’utilise comme du cacao, dont elle est l’un des meilleurs substituts puisqu’elle ne stimule pas l’organisme (elle ne contient pas d’alcaloïdes, aux effets excitants, pas de caféine, tannins…) et se révèle particulièrement riche en polyphénols (antioxydants). Son goût caramélisé et délicatement sucré rappelle celui du chocolat au lait. Elle est naturellement sans gluten et n’est pas connue comme étant allergène.

La pulpe de caroube fait partie des super-aliments, à condition de la choisir crue. Elle est pauvre en matières grasses, riche en fibres. Réputée pour aider à réguler le transit et à combattre les troubles digestifs, elle est riche en anti-oxydants, en calcium, phosphore, en potassium, en magnésium, en fer, en silice, et en pectine. Elle affiche un faible indice glycémique.

Le terme « farine de caroube » s’appliquerait plutôt à la poudre, mais semble pouvoir figurer sur certains emballages de gomme de caroube.

gousses de Caroube

Sources générales pour nos articles sur les superaliments :

https://www.slowlyveggie.fr

http://www.alterafrica.com

https://www.lanutrition.fr

http://www.biolineaires.com

http://www.terrevivante.org/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carat_(gemmologie)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.